Logo seul

Réduire sa facture d’électricité

Dans le contexte actuel, vous êtes de plus en plus nombreux à nous interroger sur l’installation de panneaux photovoltaïques pour réduire votre facture d’électricité, voici donc quelques informations rassemblées ici.

En installant des panneaux photovoltaïques sur votre toiture, vous avez 3 possibilités de raccorder cette installation au réseau électrique.

  • La vente totale.

Dans ce cas, vous vendez la totalité de la production photovoltaïque à un fournisseur d’énergie ayant l’obligation d’achat (EDF avec une possibilité d’opter pour un autre fournisseur comme Enercoop ultérieurement). D’un point de vue technique, vous avez alors deux installations distinctes raccordées au réseau de distribution : votre installation de consommation et votre installation de production.

Pour vos consommations électriques, vous recevrez toujours vos factures de votre fournisseur habituel, dont le montant ne sera pas réduit par la présence du photovoltaïque.

Pour votre production électrique, vous facturerez chaque année à EDF Obligation d’Achat l’énergie qui a été produite par votre installation photovoltaïque. Le tarif initial d’achat est fixé tous les trimestres, et est défini lorsque vous faites la demande de raccordement à ENEDIS. Actuellement, ce tarif d’achat est de 17.89 c€/kWh pour les installations dont la puissance est inférieure à 3 kWc, 15.21 c€/kWh pour les installations dont la puissance est comprise entre 3 et 9 kWc.

Avec une production de l’ordre de 1000 à 1200 kWh/kWc.an, vous percevrez annuellement entre 150 et 200 €/kWc.

  • L’autoconsommation

Avec l’autoconsommation, votre installation photovoltaïque est raccordée au même point de distribution que votre installation de consommation. Dans ce cas, lorsque votre installation photovoltaïque produit de l’énergie, c’est autant d’énergie que vous ne consommez pas du réseau : votre facture est donc réduite en conséquence.

Pour l’autoconsommation, il existe 2 types de projet : l’autoconsommation totale ou l’autoconsommation partielle (elles peuvent être avec ou sans batteries).

Dans le cadre de l’autoconsommation totale, vous vous engagez à consommer en temps réel toute la production photovoltaïque : aucun surplus n’est injecté sur le réseau. Cela conduit souvent à avoir des installations de taille réduite (les panneaux peuvent alors être placés au sol ou en toiture), qui compense la consommation électrique talon de votre habitation, ou à avoir des usages synchronisés avec la production photovoltaïque (fonctionnement des appareils électroménagers aux heures les plus ensoleillés par exemple) : des gestionnaires d’énergie peuvent faciliter cette autoconsommation totale. D’un point de vue économique, et si l’ensemble de l’énergie produite par l’installation photovoltaïque est effectivement consommé, votre facture énergétique annuelle sera réduite de l’ordre de 1000 à 1200 kWh/kWc.

Avec l’autoconsommation partielle, le surplus de production de votre installation photovoltaïque (lorsque vous consommez moins que ce que vous produisez) est injecté sur le réseau, et facturée annuellement à EDF Obligation d’Achat. Dans ce cas, l’installation peut être un peu plus conséquente que dans le cadre de l’autoconsommation totale. Actuellement, une prime à l’investissement (380 €/kWc pour les installations de moins de 3 kWc, et 290 €/kWc pour les installations inférieures à 9 kWc) est octroyée : cette prime à l’investissement est versée sur les 5 premières années par 1/5.

L’énergie en surplus injectée sur le réseau est facturée à hauteur de 10 c€/kWh.

Et le solaire, c’est aussi le chauffe-eau solaire, qui peut réduire votre facture énergétique pour l’eau chaude de 50 à 60%.

Que ce soit pour du photovoltaïque ou du solaire thermique, confiez vos travaux à un artisan qualifié RGE, et n’oubliez pas les démarches administratives préalables aux travaux (déclaration de travaux, demande de raccordement pour le photovoltaïque, demande de Ma Prime Renov pour le chauffe-eau solaire).

Au-delà du solaire, réduire sa facture énergétique, c’est d’abord les gestes de sobriété, et les actions de réduction des consommations, notamment au travers de travaux de rénovation de l’habitation.

Pour en savoir plus :

Illustration : Installation de 1.2 kWc en autoconsommation totale – Source : RenouvLab

Homme qui tient une ampoule

Rejoignez-nous !

Comment souscrire des parts sociales et devenir acteur de la transition énergétique, c’est par ici ! Citoyen, rejoignez le mouvement !

Suivez-nous

Newsletter