Logo seul

Comment cela se passe du côté de nos installations en service … Le cap des 200 000 kWh est franchi …

Les projets à venir sont essentiels pour l’avenir de notre coopérative, mais aussi et surtout pour la transition énergétique du territoire. Mais notre modèle économique est très fortement lié à la production réelle de nos centrales photovoltaïques par rapport à la production théorique : voici un petit bilan …

Le productible des installations photovoltaïques correspond à la performance prévisionnelle des installations : ce productible est un élément indispensable pour prévoir l’équilibre économique des installations, et décider ou non de réaliser le projet. Mais une fois l’installation réalisée, il faut suivre la production réelle pour s’assurer que tout va bien : 10 % de production en moins augmente d’autant le temps de retour de l’investissement : c’est pourquoi une surveillance quotidienne est indispensable pour éviter des arrêts ou des baisses de production (coupure électrique, foudre, onduleur défectueux …).

Le graphique permet de voir la production mensuelle cumulée de nos centrales depuis la mise en service de la 1ère centrale (Laguépie en janvier 2019), comparée à la production théorique.

  • Production cumulée mesurée (au 1er juin) : 200 880 kWh
  • Production théorique cumulée (au 1er juin) : 205 603 kWh.

Et voilà, nous avons franchi le cap des 200 000 kWh. Et celui des 300 000 kWh devrait être franchi d’ici la fin de l’année 2021 avec la mise en service de la centrale de 100 kWc sur les ateliers municipaux de Negrepelisse.

Mais au-delà du chiffre, ce qui est remarquable est le peu d’écart avec la production théorique : de l’ordre de 2%, ce qui conforte largement les prévisions de production, mais également les équilibres financiers de la coopérative.

Homme qui tient une ampoule

Rejoignez-nous !

Comment souscrire des parts sociales et devenir acteur de la transition énergétique, c’est par ici ! Citoyen, rejoignez le mouvement !

Suivez-nous

Newsletter